Les points importants sur la résiliation du bail

Être à la place du locataire demande une certaine connaissance sur les règles d’intégration dans une maison ou encore du départ. Tout doit se faire en toute légalité. En effet, lorsque le locataire désire partir de la maison où il se trouve, il doit résilier son contrat de bail. Certaines règles sont à respecter pour éviter les conflits. Ci-dessous les points importants à tenir comptent face à cette situation.

Le préavis du contrat de location

Le locataire qui désire quitter la maison où il demeure quand il veut. Il n’a pas besoin de justifier la raison de son départ. Cela dit, même si le locataire a signé un contrat de bail de quatre ans, cela ne signifie pas qu’il doit y rester pendant tout ce temps. Il est tout à fait libre de réduire ce délai s’il souhaite abandonner le logement. Il doit uniquement respecter le délai dans lequel il doit remettre son préavis auprès du propriétaire de la maison.

Le locataire est soumis à un certain délai de préavis. En effet, pour une location de maison vide, le préavis est de trois mois. Concernant une location meublée, le préavis est limité à un mois. En cas de logement en zone tendue ou encore d’une mutation professionnelle, le locataire bénéficie d’une réduction du délai de préavis. Le locataire est ainsi tenu d’envoyer un courrier en recommandé auprès du propriétaire pour signaler son départ et pour mettre en exécution son préavis.

Le départ du locataire

Une fois que le préavis se termine, le locataire doit quitter les lieux. Il est aussi tenu d’avoir tout payé son loyer avant la date de la fin du préavis. Après cette étape, le locataire et le propriétaire n’auront plus de souci envers eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *